Ma fille

Bonjour ma fille,

Nous t’avons longtemps désiré. Et ce n’est pas une phrase anodine. Un soir de jour de l’an alors que je dansais avec ta maman, j’étais heureux. Je savais que ta mère avait un désir fort qui l’animait. Ce soir là, nous sommes devenus tes parents au plus profond de notre cœur.

Nous ne savions pas encore ce qui nous attendais mais nous étions heureux.
Nous avons donc essayé de t’avoir par nos propres moyens. Nous pensions que ça serait facile. Un matin, j’étais sur le balcon de notre appartement et Leeloo m’y a rejoint. Les larmes aux yeux. J’ai tout de suite compris. En cette seconde, je me voyais déjà papa.
Mais voilà, ce n’était pas encore toi. Nous avons donc essayé encore sans succès jusqu’à ce que nous comprenions qu’il nous faudrait de l’aide.
Nous avons donc fait la connaissance du Docteur Doudou qui a cherché à comprendre ce qui n’allait pas. Nous avons alors commencé un long parcours qui fût rude.
Mais voilà, notre amour a été plus fort que l’adversité.

Pendant ce temps ta grand mère est tombée très malade.
Oui, je te parlerais de ta grand mère plus tard.

Mais voilà un jour nous apprenions la nouvelle, le Docteur Gamètes avait réussi à créer la jeune pousse qui deviendrait ce que tu es devenue aujourd’hui.
Nous avons mis au courant assez vite ton parrain, ta marraine ainsi que tes grand parents. La joie que tu a propagée ce jour là a été immense.
Tu as été le souffle d’espoir, la bouffée d’air pur dont on avait tous besoin.
Tu as donc élu domicile dans le ventre de maman d’où tu as continué à diffuser de l’amour dans cette famille. Lorsque nous parlions de toi à ta grand mère, ça la rendait heureuse.
Malheureusement, sa maladie progressait mais elle était très forte et nous savions tous qu’elle avait besoin de penser à toi, de t’imaginer pour lutter. Elle a été si forte si tu savais. Mais voilà ça n’a pas suffit et ta grand mère est partie. Elle nous a été enlevée. Mais Toi pendant ce temps tu prenais des forces. Tu devenait la réalité de notre rêve. Tu as été très forte. Je suis fier de toi.
Puis un jour tu as décidé que c’était le bon. Tu es arrivée dans nos vies, tu as poussé ton premier cri, je t’ai mis tes premiers habits. Nous t’avons fait ton premier câlin, tu as pris ton premier repas. Oui je vais m’arrêter là. Tout ça pour dire que nous t’accompagnons pour que tu deviennent quelqu’un de bien. Rien de plus. Je ne te pousserait pas à faire tel ou tel autre métier. J’essayerais juste de te pousser à concrétiser tes rêves.
A te pousser à aller plus loin quand tu n’y croira plus mais que tu en sera encore capable. A te stopper quand tu fera fausse route. Je chercherais juste à ce que tu deviennes la meilleure version de toi même.

Alors parfois tu ne comprendra pas mais je t’expliquerais. Parfois tu me détestera mais saches que je t’aimerais.

Saches que tu pourra toujours compter sur moi.

Ton papa.

Publicités

Salut Maman !

Bonjour maman,

Je voulais aujourd’hui  t’écrire ce petit mot pour deux raisons.

Je ne veux pas te brusquer mais si tu ne fais rien tu vas mourir. Oui je sais, on dois tous mourir un jour mais pour toi ça va être bientôt et long. J’aimerais alors que tu consultes un médecin et que tu lui dise directement qu’un cancer du poumon va t’arracher à la vie ; à ceux qui t’aiment. Peut être alors, que tu pourras rencontrer ta petite fille ou ton petit fils. Tu pourras aussi goûter à cette retraite tant méritée. Tu pourras aussi voyager avec papa. Tu pourras également te mettre à faire ces travaux manuels qui te faisaient envie.

Mais voilà!

Cette lettre, j’aurais voulu te la faire parvenir il y a un an, mais tu ne l’aura jamais. Je ne sais pas comment je vais pouvoir m’en sortir sans toi. Je ne sais pas comment je vais pouvoir gérer ton absence. Je tacherais de faire au mieux. Je sais ce que tu souhaites. Que je ne me trahisse pas ? Ne t’inquiète pas. Je tâcherai en tout cas de te faire vivre dans mon souvenir et en transmettant tout ce que tu m’a appris et tout ce que tu étais.

Maman , je t’aime.

Le Liebster Award de margoublog

Liebster Award

Et c’est parti … Merci margoublog. Allez c’est parti !

Donc mes 11 anecdotes : (pourquoi 11)

  1. J’aime tout ce qui fait des notes, un piano ? je prends, une flûte ? je prends, un handpan ? je prends, un djembé ? pareil tout comme des maracas, une darbouka, une batterie, un harmonica et si j’avais quelques dizaines de milliers d’euros et de la place j’aurais un orchestre symphonique au moins 🙂
  2. Je suis fan de films que personne ne connait comme « D.A.R.Y.L », « SHORT CIRCUIT », « les goonies » et bien d’autres …
  3. un de mes problème principal est également un de mes atouts, je m’intéresse à absolument tout, ça en deviens fatigant … pour les autres. (informatique, électronique, programmation, musique, aquariophilie, photo, films, …)
  4. Je suis fan inconditionnel de Muse.
  5. J’ai une phobie du téléphone … La téléphonie est mon métier …
  6. j’ai toujours eu en tête d’écrire mais il me manque deux choses primordiales le talent et l’inspiration …
  7. Le matin si je commence pas direct par un café, je suis pas maître de moi-même … il peut se passer (et il se passe) n’importe quoi ! … vraiment !
  8. je suis TRES TRES câlin … Dans une autre vie je devais être un chat ..
  9. Ce qui n’explique pas pourquoi j’y suis allergique !
  10. Et pas seulement aux chats … à tellement de trucs que je fait systématiquement flipper l’allergologue qui me sors : « Ah tiens là ça a pas gonflé, ça, vous n’y êtes pas allergique »
  11. Au grand désespoir de Leeloo, si je me réveille c’est que j’ai faim, RIEN DE RIEN  d’autre ne fonctionne … Un réveil ? ça a marché 2 fois, le changer ? déjà essayé. Le réveil lumière ? pas de chance je dois avoir les paupières opaques…

Pour Margoublog :

Pourquoi avoir ouvert un blog ? je l’ai pas fait c’est Leeloo 😉

Donc la suite c’est pourquoi l’avoir suivi ? Parce que je l’aime !

Je nomine Zapette ! parce qu’elle l’a mérité 🙂

Et la question spéciale est :

Si tu avais UN voeux à faire (hors bébé mouhaha!) quel sertait-il ?

la rencontre!

Allez Hop,

A la demande express de lach0uette je vais vous parler d’un truc plus fun que la PMA et d’autres trucs à la con que je dois supporter en ce moment, la rencontre de Corben et Leeloo.

Nous étions jeunes et stupides (surtout moi) et ne nous connaissions pas encore.

J’avais prévu de passer un moment avec MPDLL (meilleur pote de la life) . Nous voilà parti pour un camps d’aumônerie. YOUHOU !! déjà j’en ai perdu combien là ?

Bref, nous étions en charge de la partie musique :

– lancement des disques, gestion des soirées, et on jouait de la musique également …

ET LA ! QUE VOIS-JE ? Une jolie créature née pour me rencontrer. J’étais sous le charme au premier regard. Nous ne nous sommes pas adressé la parole de la journée. La soirée organisée commence Musique sympa, lumières tamisées etc.

Et j’avais décidé d’inviter à danser cette chère créature qui avait happé mon regard.

L’avantage quand on organise une soirée est tout simplement de faire un clin d’œil à son MPDLL au moment voulu pour qu’il mette la chanson prévue (oh un slow comme par hasard) au moment choisi.

Et voilà ça fait maintenant 15 ans – 6 jours qu’on se connait et qu’on est ensemble.

Il s’est passé tellement de trucs depuis que ça risque de griller notre couverture d’en dire plus.

Nous nageons dans le bonheur depuis que nous avons décidé de créer un mini-nous.

Dans le bonheur ? Non, un bonheur peuplé d’irréductibles casse-couilles de rendez-vous PMA et autre joyeusetés de ce genre.

La suite ? euh non pas envie 😉

en tout cas pas tout de suite.

 

La bise !

Vif

Rentrons un peu dans le vif du sujet.
Avant la première fausse couche arrivée « naturellement » l’idée d’avoir un enfant me foutais les jetons !
Mais je suis un eternel optimiste, donc la seule chose que je decide aujourd’hui de garder de ce moment horrible et inhumain ?
Cela m’a fait prendre conscience que c’était en fait une evidence. Du coup quand on a commencé plus tard à réfléchir à la PMA Et bien … Banco ! (Expression un brin désuète lol).
Nous nous sommes ensuite renseigné, passé divers examens pour au final découvrir l’origine présumé de notre problème. Et entamer les traitements.
Et la suite Leeloo le raconte très bien.
La chose qui m’a par contre le plus mis en rage est mon impuissance face aux douleurs atroces éprouvées par ma femme. Putain !!! Et je ne peux rien faire à part tenter maladroitement de la reconforter, de la protéger. Et pour en rajouter elle doit aussi subir seule le traitement …
Tout est fait pour qu’on s’auto détruise. Et bien … FUCK, va falloir que dame nature, Dieu, le destin ou ce que vous voulez soit un peut plus imaginatif !

L’HOMME !

Bonjour à toutes et à tous.

Je me présente je n’ai pas prénom, ni de nom de famille. 🙂

Voilà voilà.

Non je déconnes.

Ce qu’il faut savoir sur moi :

  • Je vie tout ces moments avec ma femme, je ne suis pas juste la banque du sperme comme certains.
  • J’accompagne ma femme au maximum et même pas assez à mon gout.
  • Je déteste quand on fait des réflexions du genre : ouais mais c’est plus facile pour vous les hommes … Ooplus facile pfff….

Voilà mon premier coup de gueule les amis.

Sinon, pour me présenter plus classiquement

J’ai 30 ans, pas d’enfants mais je suis amoureux ;-).

intérimaire et fier de l’être.

et quelques hobbies bien geek (ouais et alors ? c’est pas une insulte), jeux en réseau, électronique toussa toussa, puis musique, piano, handpan.
Et ce que j’aime pas : les gens, les gens, les gens, les gens.